À vieux cheval, jeune cavalier

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Vivre du succès avec son premier cheval permettra au cavalier novice de consacrer de nombreuses années au sport équestre de son choix.

Qui n'a pas connu un cavalier débutant désireux de s'acheter un poulain à peine débourré ou, pis encore, non débourré? La première raison alléguée par les cavaliers inexpérimentés de posséder un poulain se veut plutôt loufoque. En effet, on entend souvent : « Je veux le mettre à ma main. » Ces personnes ont toutefois des connaissances nettement insuffisantes en la matière. L'autre argument fréquemment évoqué est d'avoir acheté le cheval pour une bouchée de pain à l'encan.

Dans le premier cas, serait-ce utopique de penser qu'un apprenti cavalier puisse dresser son jeune cheval sans dommages collatéraux? Assurément! Le seul fait d'apprendre à lire son poulain demande beaucoup de temps et un grand sens de l'observation. Se faire comprendre exigera beaucoup de savoir-faire, d'agilité et d'expérience.

Comment peut-on s'imaginer posséder les connaissances nécessaires pour dresser une pouliche lorsqu'on est débutant? Se tenir dans une position adéquate sur la selle représente déjà un défi en soi. Changer le cheval d'un clos à un autre peut certes aussi constituer un risque, selon la confiance du propriétaire et le caractère de l'animal.

Plus que le prix d'achat

Certains se donneront bonne conscience en disant qu'un instructeur qualifié débourrera le canasson, mais voilà le danger! Dépenser de l'argent pour faire débourrer sa pouliche est une chose, mais le compteur tourne! Certains iront même jusqu'à demander à leur entraîneur de couper les coins ronds, car la facture est plus élevée que prévu!

Plus important encore, sachez qu'il ne sert strictement à rien de payer un professionnel, aussi qualifié soit-il, pour habituer son poulain à la selle ou à l'attelage sans ensuite suivre de nombreuses heures de cours! Le transfert des connaissances doit s'effectuer. On évitera ainsi les chutes et les blessures tant chez l'humain que chez le cheval.

Le nombre d'heures dont le débutant aura besoin variera en fonction de sa confiance en lui, de sa détermination et du temps qu'il y consacrera hors des cours. Certains cavaliers ne pourront jamais monter un poulain! Peut-on se l'avouer? Et les autres auront déboursé une somme importante qui aura dépassé de beaucoup le prix de l'animal.

De plus, si le transfert des connaissances ne se fait pas après le débourrage, chaque fois qu'il montera son jeune cheval, le cavalier débutant ne sera même pas en mesure de le corriger. Qui plus est, ses commandes seront incompréhensibles pour l'animal. Ainsi, la bête prendra de mauvais plis ou même développera un caractère peu souhaitable, et avec raison! En fin de compte, les deux novices se contamineront l'un et l'autre, et la peur ira en augmentant. Où finira le poulain?

Quant aux rebelles, ils préfèreront débourrer leur poulain eux-mêmes. Dans certains cas, le cheval n'aura pas de selle sur le dos, même âgé de cinq ans. Dans d'autres cas, il y aura belle lurette que le cavalier se sera débarrassé de son protégé!

Ceux qui croient avoir eu le jeune cheval pour presque rien réaliseront quelques années plus tard qu'en fait leur poulain leur aura coûté la peau des fesses. Et encore, seul de rares cavaliers auront choisi d'investir dans le dressage du jeune cheval. Les autres auront vite fait de se débarrasser de leur poulain, qui risque de se retrouver à nouveau à l'encan parce que son éducation aura été un échec.

Le bon choix

La monture adulte sera salutaire au novice : elle ne répond pas aux commandes contradictoires. Ne vaut-il pas mieux pour un cavalier sans expérience un cheval immobile plutôt qu'une pouliche pratiquant le rodéo?

L'achat d'un cheval mature coûtera moins cher à moyen terme, et le propriétaire pourra jouir bien plus rapidement de son ami équin, et ce, en toute sécurité.

On conseillera généralement au débutant d'acheter un cheval de 15 ans ou plus. Le choix devrait porter sur un animal calme au vécu harmonieux. La bonne vieille « picouille » aura le mérite de faire gagner de l'assurance au cavalier. Ce conseil est d'autant plus vrai lorsqu'on a peur de monter à cheval. L'inexpérience du cavalier novice, conjuguée à celle du poulain, peut être source de déceptions et de dangers.

En fin de compte, l'équidé mature sera conservé généralement plus longtemps par le débutant qu'un poulain, et il aura coûté bien moins cher. Après tout, vivre du succès avec son cheval et avoir du plaisir, n'est-ce pas là le but premier de l'aventure?

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Bérangère
    29 juin 2012 - 15:14

    C'est vrai, c'est un adage courant, que j'avais prévu de respecter, jusqu'a... La rencontre avec LUI. Lui ? Shamaan-Trésor, prédébourré de 3ans, entier... Tout faux, et pourtant.... Il fait mon bonheur, je l'aime tant. Pré-débourré, un grand mot, on mettait dessus, il répondait, mais les bases, genre respect e confiance en l'humain était loin d'etre acquis, et puis, il s'est révélé assez craintif a la voix masculine, peut etre une mauvaise experience, voire même surement, il a été sauver de l’abattoir mon Gros... Mais j'avoue j'ai des personnes proches et compétentes à qui je peux me referais, mais je ne regrette absolument pas mon choix, je n'en changerais pour rien au monde. Mon but, n'étant pas de ne pas être d'accord avec toi Evelyne, loin de la mon idée, car je suis d'accord, mais parfois, et parfois seulement... On rencontre LA perle qui nous fait faire des exceptions.

  • Carole
    27 juin 2012 - 22:25

    Entièrment en accord avec toi Evelyne. Combien de fois entendons nous les gens dire,,,,,je vais acheter un poulain pour le faire évoluer comme moi ou pour le mettre à ma main. Attention, c'est le poulain qui va mettre le cavalier à sa main.

  • nathalie
    27 juin 2012 - 20:38

    J'aime cet article, c'est tellement vrai. En tant qu'entraineur, j'ai souvent eu a dealer avec des cavaliers débutant qui revent d'avoir un jeune poulain en espérant le mettre a leur main...