Réforme du financement : au moins 1,5 M$ de plus dans le budget 2013 de l’arrondissement

André
André Desroches
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le président du comité exécutif et responsable des finances, Michael Applebaum.

Les choses se précisent dans le dossier de la réforme du financement des arrondissements. Le président du comité exécutif de la Ville de Montréal et responsable des finances, Michael Applebaum, a fait savoir que l’arrondissement du Sud-Ouest pourra bénéficier de transferts supplémentaires de 1,5 million de dollars provenant de la ville centre dans son budget 2013.

Cette réforme prévoit notamment que les transferts seront indexés à l’inflation, prévue à 2,2%, dès le budget 2013, ainsi qu’une mise à niveau des arrondissements les plus sous-financés. Pour le Sud-Ouest, cette indexation à l’indice des prix à la consommation se traduira par le versement d’un montant supplémentaire de 1,1 million dans ses coffres. De plus, il recevra environ 353 000$ pour couvrir les coûts liés au développement immobilier.

Aussi, tel qu’annoncé, les arrondissements pourront profiter de l’augmentation des valeurs foncières sur leur territoire puisque la Ville leur cédera un «espace fiscal» équivalant à 10 cents par 100$ d'évaluation sur deux ans, soit 5 cents en 2013 et 5 cents l’année suivante. Selon M. Applebaum, la croissance immobilière estimée pour 2012 et 2013 dans le Sud-Ouest devrait lui rapporter l’an prochain environ 95 000$ en vertu de ce transfert fiscal de 5 cents.

«Il n’y a pas de perdants dans cette réforme. Que des gagnants. Et les plus grands gagnants sont les citoyens de Montréal», a déclaré Michael Applebaum.

Mais pour la chef de Vision Montréal et chef de l’Opposition officielle, Louise Harel, «l’équité entre les Montréalais dans l’offre de services et d’équipement collectif n’est pas au rendez-vous du financement des arrondissements en 2013». Reconnaissant que le modèle proposé pourrait permettre une percée en matière d’équité et de péréquation», elle estime qu’il y a encore «beaucoup de travail à faire afin d’offrir aux Montréalais une réelle équité et qualité de services à travers le territoire de la ville».

«L’indexation à 2,2% des budgets des arrondissements, longtemps réclamée par l’Opposition officielle et maintenant acquise, ne corrige pas les écarts historiques», a commenté la conseillère municipale et vice-présidente de la Commission sur les finances et l’administration, Véronique Fournier. À son avis, «il faut en plus une véritable péréquation qui, seule, peut garantir un niveau de services de qualité pour tous les Montréalais, peu importe l’arrondissement où ils résident».

Organisations: Ville de Montréal

Lieux géographiques: Arrondissement du Sud-Ouest, Vision Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires